samedi 28 novembre 2009

"Ah ouais, merde, on avait du keigo sur le feu..."

Bon, je vais être très honnête avec toi : Robert Patrick est débordé en ce moment et dès qu'il fait du japonais, c'est plutôt sur sa Nintendo DS. Et ouais, mec : JLPT dans une semaine.

Mais comme cette nuit j'ai quasiment pas dormi et que du coup je suis fracassé, je me dis : "tiens, est-ce que ce serait pas l'occasion idéale pour pondre un post où la passion aurait banni toute rigueur et après les mecs balanceront un million de commentaires pour me dire que je me suis trompé un peu partout ?".

Il faut vous dire que si certaines erreurs sont disséminées ça et là dans ma méthode, c'est un peu fait exprès. Pas "fait exprès", genre je mets des trucs faux pour le plaisir, hein, mais "fait exprès", genre je laisse des lacunes ou des approximations en espérant (j'aurais préféré écrire "en sachant"...) que ces approximations seront relevées par des élèves curieux qui auront fait des recherches parallèles. On peut toujours rêver. Ça fait partie des étapes importantes de l'assimilation, mais je t'oblige pas à me croire. Dis-toi juste que si un jour tu as le sentiment d'avoir mis le nez dans son caca à Robert Patrick sur un point de la langue japonaise, il y a également de fortes chances pour que ce point te soit acquis à titre définitif.

C'est pourquoi je me permets d'écrire ce post approximatif sur un point particulièrement sensible : l'usage du keigo et particulièrement les formes "donner /recevoir".

1) donner.

"donner" en forme "normalement polie", tu connais déjà : c'est 上げる si tu donnes à des êtres supérieurs ou égaux à toi (âge, profession, etc.), et やる/くれる si tu donnes à des êtres inférieurs (les plantes, les enfants, les animaux, etc.).
Je te conseille cependant l'usage de やる et non de くれる dans ce dernier cas. En effet, quand un Japonais utilise くれる lorsqu'il donne, on comprend qu'il y a une notion de condescendance.
Parce qu'il est Japonais.
Alors que toi qui n'es qu'un gaijin, tu passeras juste pour le mec qui n'a pas maîtrisé l'usage de 上げる/くれる et ton effet passera complètement à la trappe. C'est pas comme si l'humour japonais reposait sur le second degré, tu vois...

Pour donner en keigo, on utilise 差し上げる, ou alors on ajoute 上げる à tout ce qu'on dit, genre 申す⇒申し上げます.

En gros.

2) recevoir.

Là, plus simple, à partir du moment tu as décidé de keigoiser à mort, tu utilises 下さる (くださる) pour tout le monde.

3) usages.

C'est là que ça devient chaud-bouillant. En effet, on retrouve exactement les mêmes motifs d'auxiliaires 上げる/くれる en keigo que dans le niveau de langue que tu utilises déjà, sauf que, on a également des verbes qui ont changé.

J'imagine que là, comme ça, tu ne vois pas encore bien où je veux en venir. Alors on prend un exemple :

Si tu dis "mon oncle est passé nous voir et on était super contents", tu t'en sors facilement avec 叔父さんが来てくれました。
Bon.
Mais maintenant si c'est ton patron qui passe te voir pour te féliciter de ton mariage ?
Tu as effectivement l'embarras du choix :
- tu peux utiliser le keigo sur l'auxiliaire くれる qui devient 下さる
- tu peux utiliser le keigo sur le verbe "venir", qui donnera soit 来られた, soit いらっしゃった
- bien évidemment, tu peux cumuler les deux, oui mais comment ?!

Tu te retrouves donc avec les combinaisons suivantes :

- 社長が来て下さいました。
- 社長が来られてくれました。
- 社長が来られて下さいました。
- 社長がいらっしゃってくれました。
- 社長がいらっしゃって下さいました。
- 社長がいらっしゃった。

Ce sont les combinaisons possibles et je te conseille fortement de t'en référer à ta copine Japonaise, que tu as dû trouver depuis le temps que je t'y incite, pour établir un ranking (les Japonais adorent ça !) des phrases les plus probables dans cette situation.

Je ne te parle évidemment pas du fun impliquant la personne à qui tu t'adresses dans l'équation...

Autre cas sympathique : les formes en ~ている. Ben ouais, gros, いる ça fait bien いらっしゃる aussi, non ?
Donc "le patron est arrivé", ça nous donnerait :

- 社長がいらしゃっています。
- 社長が来られています。
- 社長が来ていらっしゃいます。
- 社長が来られていらっしゃいます。
- 社長がいらしゃっていらっしゃいます。 (WTF ?!!!)

Là encore, grosse marrade des Japonais en lisant ces phrases improbables, mais gros casse-tête pour toi en situation.

Je n'ai évidemment aucune idée de ce qu'on verra la prochaine fois.

11 commentaires:

oldergod a dit…

Mec, t'es à quel level a なぞって覚える大人の感じ???

oldergod a dit…

Excuse moi jai posté avant de tout lire, je rebondis sur un truc là.
Tu parles de pas confondre yaru/kureru genre mais comment les confondre?
Yaru c'est dans tous les cas (entre yaru et kureru hein) sauf si c'est toi qui reçois.
Jamais j'ai entendu kureru quand le même n'est pas récepteur.

Robert Patrick a dit…

Au niveau 大人の感じ, j'en suis encore à des sentiments de gamin, genre je pleure en regardant Gurren Lagann, tu vois... ;-D

Pour 大人の漢字, en revanche, niveau 10, mais c'est pas la partie la plus intéressante, c'est juste de la révision avec, évidemment, l'apprentissage de quelques kanji WTF ?! que tu n'utiliseras jamais (genre 詔). Le meilleur morceau, c'est les 雑学チャレンジ, où là c'est du vocabulaire courant, mais spécifique (chimie, menuiserie, magasins, etc.). Gros gros morceau, puisqu'il y a 700x5 challenges...

Robert Patrick a dit…

Oh putain, comment je lutte pour comprendre ta question...
Euh, au cas, où, je réponds comme je le sens :
Tu pourrais très bien dire 教えてくれる si c'est toi qui enseigne à ton バカ弟子 (*hint hint*), mais ta phrase sera plus compréhensible par un Japonais si tu dis 教えてやる, parce que si tu dis 教えてくれる, il pensera que tu veux dire 教えてあげる mais que tu t'es planté.

oldergod a dit…

Justement ce que je veux dire, c'est que je pense pas que l'on puisse dire 私が教えてくれる quelque soit la situation.

Robert Patrick a dit…

Mon conseil du jour : tu prends ta phrase "私が教えてくれる" et tu la googles (avec les guillemets).
Je te conseille également "私がくれた" et "俺が教えてくれた", vu que si le locuteur emploie くれる, il utilisera sans doute plus un pronom personnel comme 俺 que 私.
C'est des Japonais du Japon qui te donneront la réponse que tu cherches ;-D

RK a dit…

Pour être parfaitement honnête avec toi RP, ça fait belle lurette que j'ai plus le courage d'apprendre le japonais ' en plus de ne plus en avoir le temps), mais t'es quand même un sacré enfoiré de m'avoir presque filé une gaule en matant ton lien.

Djamel a dit…

Bonjour l'ami. Je ne sais pas si ce message sera lu mais je teste quand meme.
Tu excuseras l'absence de kana, je suis chez maman et ne peux taper en jap.
Juste pour dire que j'ai un gros, gros, gros doute (je pense plus que c'est faux en fait) sur l'adjonction d'une forme de keigo a une autre. Tsumari, impossible de sortir un : "korarete irasshaimashita" ou un "irasshatte kudasatta" (on dira tout simplement "kite itadaita" ou "okoshi itadaita").
Pour le kureru dans le sens de yaru il existe bel et bien, grammaticalement parlant, mais est rarement usite sans la forme "te" avant. On aura donc "omae ni oshiete kureru zo" mais pas souvent "dare ka ni mono wo kureru". Je parle d'usage bien sur.
Sur ce, bravo pour le 1kyuu !!

Robert Patrick a dit…

@Djamel : ah mais tu as parfaitement raison ! Tu auras remarqué que je donnes ces exemples comme des "combinaisons possibles", pas comme du vrai keigo.

Pas pour rien que je les appelle des "phrases improbables". Mais le problème du keigo étant la nuance, il vaut mieux connaître toutes les combinaisons et chercher dans des vrais textes pour voir ce qui est utilisé. Les formes en -ていらっしゃる, par exemple, ça sort plus souvent qu'on ne croit (avec un verbe "normal" avant, bien sûr)...

sakana a dit…

bon j'arrive en retard mais je crois que ce qu'oldergod voulait dire que 私 / 俺 が 教えてくれる c'est juste pas possible. くれる c'est a rapprocher de もらう, c'est quelqu'un qui fait quelque chose pour toi, ( RP先生が私に教えてくれる ). Donc dans un sens, c'est le contraire exact de あげる. Non?

Robert Patrick a dit…

@Sakana : ben encore une fois, tu tapes ta phrases dans Google et tu me dis comment tu obtiens autant de résultats si c'est pas possible.
Ce qu'on vous a expliqué dans les manuels, c'est le minimum vital pour que vous vous plantiez pas dans l'usage あげる/くれる/もらう. Dans la réalité du japonais, l'usage de la forme ~てあげる, par exemple, est différent de ce qu'on vous a appris : balancer du ~てあげる dès que tu fais quelque chose pour quelqu'un est une erreur en japonais.
L'usage de くれる a également ses variantes...

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.