jeudi 19 mars 2009

L'expression du but.

Nous y voilà.

On va faire simple et voir 2 façons d'exprimer le but :

1) ために.

a) construction.

ため, c'est un nom, donc comme d'habitude il prend の après un nom et se place directement après un verbe.

b) emploi.

Le truc, c'est que ため peut aussi exprimer la cause et non le but. Alors tu vas me dire : "Ah ben merde alors ! Comment on fait pour savoir si c'est un ため de cause ou un ため de but ?".

Ah, j'l'attendais c'te question !

Pour faire simple :
- si le verbe qui précède ため est à la forme accomplie, c'est la cause qui est exprimée.
- si le verbe
qui précède ため est à la forme non-accomplie, c'est le but qui est exprimé.
- si tu vois une particule に ou の après ため, y a de grande chances que ce soit l'expression du but.

Exemples :

電車が遅刻したため、開店に間に合わなかった。 Je n'ai pas pu arriver à l'ouverture du magasin, à cause du train qui était en retard.
初心者のための本。Un livre pour les débutants.
雨のため、大会中止になっちゃった。Le match a été arrêté à cause de la pluie.
勝つために来たんだ! Je suis venu pour gagner !
世のため、人のため、悪の野望を打ち砕くダイターン3! Daitarn 3 est dans la place pour sauver l'humanité des méchants ! (et si tu ne dois te souvenir que d'un seul exemple d'usage de ため pour exprimer le but, que ce soit celui-là).

2) ように

Eh ouais, gars, ように sert aussi à exprimer le but. Par exemple quand tu dis :
日本語が上手になるように、毎日勉強します。Je bosse tous les jours mon japonais pour devenir une brute.

Alors tu vas me dire : "Ah mais alors c'est quoi la différence entre ため et ように ?".

Ah, j'l'attendais, c'te question !

C'est TRES différent. Tellement différent que tu ne peux pas remplacer l'un par l'autre. Pas au niveau du sens (expression du but pour les deux), mais au niveau de la construction.

Check bien ces deux phrases :

日本語能力試験に受かるために、毎日勉強します。
et
日本語が上手になるように、毎日勉強します。

Tu as repéré la différence de construction ?

Dans la première phrase, c'est le même sujet qui effectue les actions des deux propositions, tandis que dans la deuxième on a deux sujets pour deux actions : c'est toi qui étudie, mais c'est le japonais qui devient bon.

On utilise donc ために quand l'action de la principale et l'action de la proposition de but sont effectuées par le même sujet, et ように quand elles sont effectuées par des sujets différents.

Un peu à la manière dont on utilise -ながら et 間に, tu as tout à fait raison de souligner l'analogie.

Donc tu feras gaffe quand tu emploies des adjectifs style 上手,下手 dont le sujet est l'action elle-même et non l'acteur, contrairement à ce que ça donne en traduction, aux verbes au passif et/ou au potentiel qui mettent l'objet en sujet, et autres "pour pas me faire voler mon portefeuille" qui devient 「財布を盗まれないように」, because c'est toi qui fait l'action de protéger ton portefeuille mais c'est évidemment pas toi qui va faire l'action de le voler, etc.

Pigé, gros ?

15 commentaires:

Cora a dit…

Il y a quelques temps de cela, j'avais demandé si on pouvait remplacer ために par ように dans cette phrase : 「ビザをつくるために、ベトナム大使館に行ってきました。ベトナム語はあまり話せませんから、大変でした。」 et on m'avait répondu "Non, ビザをつくるように n'a pas de sens, les Japonais ne comprennent pas." mais là, c'est moi qui ne comprend pas...
Après tout, ce n'est pas vraiment moi qui fait le visa, c'est l'ambassade, non ?

Robert Patrick a dit…

Techniquement, c'est bien toi le sujet de 作る, même si pour être exact il faudrait utiliser la forme factitive 作らせる puisqu'effectivement c'est pas toi qui fait le boulot, donc tu vas faire faire ton visa.
Si tu veux absolument utiliser un ように, tu peux utiliser la forme potentielle de recevoir : ビザがもらえるように手続きをとりました, "j'ai entrepris les démarches nécessaires à l'obtention d'un visa".
Comme je l'ai dit, on ne peut pas remplacer ために par ように, il faut changer la structure de la phrase puisque les deux ne s'utilisent pas au sein de la même structure.

Alex a dit…

Une question me taraude, visa c'est toujours とる non ?
ビザを作るってあんまり言わないと思うけど
Enfin on m'a toujours dis que c'était un peu bizarre. Saurais-tu m'expliquer le pourquoi du comment de la chose, RP先生?

Robert Patrick a dit…

@Alex : ah ben sans doute parce que comme c'est de toi qu'il s'agit, on se focalise sur la seule action que tu peux faire : retirer ton visa. Si tu dis 作る, ça tient pas puisque c'est pas toi qui le fait, 作らせる c'est pas terrible non plus car il y a ce côté concret dans la formulation qui est absent dans la réalité...
Donc ouais, en tant que citoyen lambda à la merci de l'administration, とる c'est tout ce que tu peux faire ;-)

Pavy a dit…

Dans la phrase 雨のため、大会中止になっちゃった。 est-ce qu'on ne peut pas remplacer のため par のせい? Quelle est la nuance?

Robert Patrick a dit…

@Pavy : のせい. La nuance, on va la voir dans le prochain article.

Anonyme a dit…

Et noni peut-il s'utiliser à la place de tameni pour le but ?


A1

Robert Patrick a dit…

@A1 : oui, on peut aussi utiliser のに, mais c'est une utilisation très spécifique, qui s'appuie généralement sur un contexte technique, lié à la capacité.
Je l'ai donc zappé pour l'instant, le gaijin ayant déjà bien suffisammment à sa disposition avec ために.
Par ailleurs, のに peut être remplacé par ために (mais l'inverse n'est pas toujours vraie, c'est ce qui fait la spécificité de のに), donc l'usage de のに pour l'expression du but relève surtout de la qualité de la langue.

Andreas a dit…

Bonjour,

Tout d'abord bravo pour le blog, c'est une mine d'or ;)

Dans un livre d'exercice, j'ai la phrase:

9時の新幹線に間に合うように、8時に家を出た。

Pour moi le même sujet effectue les deux actions (arriver à temps et partir de la maison), alors je suis perplexe...

Robert Patrick a dit…

@Andreas : en fait, dans ta phrase on n'est moins dans le but (ために) que dans le souhait. L'expression 間に合うために existe aussi, mais ce que voulait exprimer la personne c'est qu'elle n'est pas partie "pour avoir de le train", mais "pour avoir une chance de choper le train".
Ce qu'il faut bien comprendre de l'explication de l'article, c'est que tu peux avoir ように même si le sujet est le même dans les deux propositions (mais la nuance est alors plus du niveau du souhait que du but), en revanche tu ne PEUX PAS avoir ために si les 2 sujets sont différents.

Solal a dit…

Comme quoi connaitre d'autres langues aide à faire le rapprochement avec des concepts connus, ように et ために sont comme damit et um zu en allemand !

Mrpopo a dit…

Personnellement, j'ai appris que:

- ように sert a exprimer un but qui soit une capacite, typiquement un verbe potentiel (可能動詞): je veux "pouvoir faire ca".
皆に説明できるように調べてみました。

- ために sert a exprimer un but concret: je veux "faire ca".
皆に説明するために調べてみました。

J'ai cette drole d'impression que les deux definitions se rejoignent, vu qu'un verbe a la forme potentielle, ca change de sujet, n'est-ce pas...

Robert Patrick a dit…

@Mrpopo : en fait il ne faut pas confondre les causes et les conséquences. Effectivement, si tu prends tes exemples à partir de verbes potentiels, et particulièrement 出来る, tu vas pouvoir maintenir ta version du "but concret/capacité physique", le problème c'est que la différence de sujet EST le critère déterminant, et que l'expression du but avec ように n'étant qu'une construction parmi celles qu'on peut utiliser avec cette expression, il faut être prudent. Quand le mec du train te dit "お忘れ物ないように", c'est AUSSI une expression de but, alors qu'il n y a aucun verbe potentiel en présence (le verbe sous-entendu étant 確認してください).
Donc effectivement, au niveau du résultat les 2 se rejoignent, mais au niveau de la logique, ça marche pas du tout pareil.
D'ailleurs quand tu dis "試験に受かるるように勉強しています", on n'a pas de verbe potentiel et on n'exprime pas une capacité, mais bien un but concret : "je veux réussir mon examen".

D'une manière générale, je t'invite à te méfier des règles apprises qui se justifient par des nuances "vague/concret", ou des éléments qui relèveraient de la perception unique du locuteur. Dans le cas de ように, la règle n'est pas liée au sens mais bien à la construction syntaxique, donc rigoureuse et non interprétable à loisir.

Zoda a dit…

Je sais pas si tu lis toujours les commentaires sur ce blog mais au cas-où: merci.

A force de l'entendre dans diverses chansons, j'ai cherché à comprendre le sens de ように il y a quelques jours, j'ai choppé un bouquin de grammaire à la BU et j'ai à moitié rien pigé, trop technique, des exemples carrément moins concrets... Et je me voyais pas demander à ma prof qui est en train de nous faire péniblement finir le volume 1 de Minna no Nihongo (vive la fac de Nantes...) et qui de toute façon a un français bien trop approximatif.

Robert Patrick a dit…

@Zoda : ouais, je lis toujours les commentaires, c'est bien le but de la modération.

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.