dimanche 9 novembre 2008

Le passif.

Bon, il est revenu, il a fait un peu de ménage dans sa tête (il faut un peu se vider du japonais avant de pouvoir revenir au japonais), il va donc pouvoir t'apprendre le passif.

1) construction.

L'avantage du passif, c'est que c'est très simple à construire, d'autant que tu connais déjà la forme potentielle qui lui ressemble beaucoup.

a) les verbes faibles, comme on l'a vu, se construisent comme pour la forme potentielle : le -る final devient -られる. Attention, cette fois-ci pas question de contracter en -れる, donc il va falloir t'entraîner un peu pour la prononciation.

b) les verbes forts ont recours à la forme en あ+れる :

買う⇒買われる
書く⇒書かれる
etc.

c) les verbes irréguliers font :

来る⇒こられる
する⇒される
行く⇒行かれる

Et. C'est.Tout.

2) emploi.

C'est là que ça s'enrichit ! Le Japonais utilise en effet 2 formes de passif :
- le passif "normal"
- le passif VDM

ne ris pas comme un âne, c'est avec ce genre de site que tu vas apprendre à construire des phrases au passif VDM, donc tu seras gentil de le prendre comme un cahier de vacances.

3) Explication.

Alors comment ça marche ?
D'abord, avec le passif normal, on a le même phénomène qu'en français, on transforme une phrase active en phrase passive, transformant l'objet en sujet et le sujet en complément d'agent.

Exemple typique : la police a arrêté le voleur ⇒ le voleur a été arrêté par la police.
En japonais : 警察泥棒逮捕しました。⇒泥棒警察逮捕されました。

Tu en profites pour remarquer le jeu des particules : le complément d'agent est indiqué par に.

Bon.

Maintenant prenons le passif VDM : il ne correspond pas forcément à une phrase active inversée.
Par exemple : "on m'a volé mon portefeuille" peut très bien être traduit (je dirais même plus : "sera généralement traduit") par un passif VDM, la construction devenant alors la suivante :
財布盗まれました。au lieu de 財布が盗まれました。

On n'a pas de sujet ni de complément d'agent, et ce qui aurait dû être une sujet dans une phrase passive normale ("mon portefeuille a été volé") est ici indiqué par la particule を.
Cette forme permet d'exprimer un sentiment de contrition de la part du locuteur.
Par exemple, au lieu de dire "mon accès à l'internet a été coupé" = インターネットが切られました。, qui est une phrase grammaticalement juste mais émotionnellement neutre et donc japoniquement incorrecte (depuis le temps que je me tue à t'expliquer que les Japonais mettent du pathos et de l'émotion partout, hein !), on exprimera plutôt "je me suis vu couper mon accès à l'internet !" = インターネットを切られました。

Tu vois, sur le papier c'est très simple. Maintenant fais BIEN ATTENTION, c'est là que ça se complique : cette forme de passif VDM n'existe pas en français, comme nous l'avons vu, à quelques exceptions près (=" je me suis vu retirer mon passeport !"), tu vas donc devoir être vigilant au niveau de la traduction. En français on n'utilise pas tellement le passif, parce que c'est assez lourd, on préfère généralement une phrase sans complément d'agent ou à la forme passive avec "on" comme sujet. Même chose en japonais, c'est pas parce que tu as une phrase passive en français qu'il faut obligatoirement la traduire par un passif en japonais, donc toute la difficulté va être pour toi de réfléchir à la traduction la plus pertinente dans la langue d'arrivée. Et c'est là que tu feras jouer ton intuition qu'on développe depuis le début.

Bon, comme je te l'ai déjà expliqué, rien n'est plus motivant que d'apprendre dans le plaisir, nous allons donc passer aux exercices d'application en nous faisant plaisir !

Je t'avais prévenu, le site que je t'ai recommandé va servir aux travaux pratiques, donc on commence avec cette phrase :

"Aujourd'hui, ma copine m'a offert le bouquin : "Le sexe pour les nuls". VDM"

Procédons avec méthode (le plaisir n'exclut pas la méthode) :

- le VDM final est un indice. D'ailleurs tu vois, en français tu es obligé de rajouter "VDM" pour appuyer ta pensée, alors qu'en japonais ça s'exprime naturellement avec le passif adéquat. J'adore cette langue.
- astuce : si on se contente de traduire la phrase (qui est active en français, tu auras remarqué, hein, en japonais ça donnerait directement : 今日は彼女が『ド素人のためのセックス』を贈ってくれました。) en conservant le sujet "ma copine", on se retrouve avec un passif normal. En effet il sera plus naturel en japonais de traduire cette phrase active en français par un passif, la raison étant qu'avec le passif c'est le locuteur qui devient le sujet grammatical de la phrase, ce qui sonne plus naturel (donc : 今日は彼女に
『ド素人のためのセックス』をってもらいました。).

Mais si on utilise
ってもらいました, on exprime au contraire un sentiment de gratitude !
Enfin, si on utilise un passif normal, on exprime simplement une phrase au passif, puisqu'on a gardé le complément d'agent (彼女に).

L'astuce va donc consister à supprimer ce complément d'agent pour ne garder que la partie concernant le locuteur, qui peut dès lors exprimer sa rancœur : 今日は
『ド素人のためのセックス』を贈られました。
Comme tu le sais déjà, le japonais étant une langue de contexte, il est sans doute inutile de préciser qui a offert le bouquin. La copine en question a très probablement déjà été mentionnée dans les phrases précédentes.

Autre exercice : maintenant que tu as traduit une phrase réelle du mieux que tu pouvais, tu vas traduire une phrase telle quelle, juste parce que tu es un gaijin qui se laisse pas démonter par son manque de vocabulaire.

Par exemple, tu expliques à ton pote Japonais qu'hier tu avais rendez-vous à 14h avec ta copine, mais qu'elle t'a posé un lapin !
Tu sais pas traduire l'expression "poser un lapin" ? On s'en fout, t'es un gaijin, donc tu vas le balancer tel quel, mot à mot et à l'arrache, histoire de divertir un peu tes amis Japonais avec ton imagination débordante.

Procédons avec méthode (le divertissement n'exclut pas la méthode) :

- hier = 昨日
- rendez-vous = 約束
- copine = 彼女
- 14h = 2時
- lapin = 兎
- poser = 置く⇒置かれる (passif)

Ça nous donne : 昨日、2時に彼女と約束があったが、兎置かれてしまいました。

Comme tu le vois, on est tellement dépité qu'on se permet d'ajouter la forme en -てしまう.

A toi de jouer maintenant !

12 commentaires:

Kai a dit…

J'attendais cet article sur le passif avec impatience, et le voilà qui arrive le jour de mon anniversaire, serait-ce un signe ? Merci à toi Oh grand Robert Patrick :D

Robert Patrick a dit…

@Kai : Bon anniversaire alors !

Cora a dit…

Sympa mais je m'attendais à ce que tu parles du passif "bizarre", avec des phrases du style "J'ai été pleuré par mon enfant" ou "J'ai été mort par ma mère" qui, en Japonais, ne signifie respectivement non pas qu'on est mort et que cela a chagriné notre progéniture ni que notre respectable maman est à l'origine dudit meurtre, mais plutôt qu'on a été victime des pleurs du gamin, ou bien qu'on a subi la mort de notre chère génitrice et que ça nous rend vachement triste.

Je ne suis pas sûre que ce que j'ai écrit soit particulièrement clair ni compréhensible, mais comme j'ai pas étudié ce point de grammaire comme il faut, j'aurais du mal à en parler autrement. Est-ce que ça te dit quelque chose ou pas du tout ?

Robert Patrick a dit…

@Cora : le passif dont tu parles est en fait le passif VDM.
Par exemple : 母をしなれました。"J'ai perdu ma mère". Attention, pour traduire "ma mère est morte" on utilisera plutôt une forme active en japonais "母は死んだ".

Les phrases que tu proposes ont un côté plus actif que celles que j'ai données, ce qui les rend effectivement plus "bizarres" au passif, mais il s'agit bien de la construction du passif VDM, reconnaissable à la particule を.

Cora a dit…

Ah ! Merci beaucoup pour cette précision, je comprends mieux maintenant.

J'avoue que mes exemples sont construits de façon exagérée mais c'était la façon qu'avait mon prof de nous montrer à quel point le Japonais était une langue bizarre.

Aelia a dit…

Dans mon manuel de Japonais, on me parle également d'un passif de politesse :

Certaines phrases seraient plus polies utilisées telles qu'elles avec le verbe au passif à la fin:

田中さんはいつ来ますか politesse simple
田中さんはいつ来られますか plus respectueux

Un petit commentaire là dessus RP?

Robert Patrick a dit…

@Aelia : très simple, ce passif devrait être abordé dans le cadre d'un chapitre sur la politesse, puisqu'il s'inscrit dans l'usage du keigo.

Il y a plusieurs verbes qui prennent une nouvelle forme dans un contexte poli et le passif est la façon la plus simple de s'en tirer à bon compte.
Par exemple, 来る devrait donner いらっしゃる (c'est pour ça que les mecs ils disent いらっしゃいませ quand tu rentres dans un magasin), mais si ça te gave d'apprendre et de conjuguer cette forme polie, tu te sers de ce que tu connais déjà, à savoir la forme passive, et tu peux converser en keigo sans te faire trop chier...

Anonyme a dit…

Est-ce que tu as prévu d'écrire sur le causatif en (s)aseru et le causatif passif (s)aserareru ?

Robert Patrick a dit…

@Anonyme: check "le factitif, la dernière leçon".

Anonyme a dit…

En fait, quelle est la différence entre から, に et によって ?
Il me semble que le complément d'agent peut être introduit par l'une de ces possibilités mais sont-elles interchangeables ?

Robert Patrick a dit…

@Anonyme :je ne vais pas m'étendre sur la différence entre に et から, parce que c'est délicat.
En revanche, la distinction avec によって est flagrante : によって s'emploie pour un complément d'agent inanimé.
Il a été grondé par ses parents : 両親に叱られた。
Il est mort écrasé par un rocher :岩によって潰されて死んだ。

Anonyme a dit…

によって seulement pour un agent inanimé ? J'ai trouvé des phrases du genre

ビルは侵入者によって殺された。

この机はトムによって使われる。

この写真は彼によって撮影された。

J'ai aussi trouvé une tentative d'explication ici
http://sukinanihongo.blogspot.fr/search/label/passif

Mais j'ai pas l'impression que ça soit si simple que ça :/

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.