jeudi 4 septembre 2008

Les couples de verbes - la forme en ~てある (deuxième partie).

Bon, depuis le temps, tu as sans doute remarqué que certains verbes japonais fonctionnent en couples, c'est-à-dire que le même kanji peut être utilisé pour créer un verbe transitif et un verbe intransitif, un verbe faible et un verbe fort.

Exemples :

始まる/始める (commencer, vi, fort / commencer, vt, faible)

開く/開ける (ouvrir, vi, fort / ouvrir, vt, faible)

閉まる/閉める (fermer, vi, fort / fermer, vt, faible)

Etc.

Pourquoi je te dis ça ? Parce qu'il y a une "règle" en rapport avec ce qu'on a vu la dernière fois (la forme en -ている) : on utilise -ている avec les verbes intransitifs de ces couples et la forme en -てある avec les verbes transitifs de ces couples.

Par exemple :

閉まっていた。
閉めてあった。

Et là tu remarques évidemment qu'on a une particule が devant un verbe transitif au lieu d'avoir la particule を !

Donc dans ce cas-là, écoute bien : ce qu'on veut, en fait, c'est
閉まっていた. Ça, ça te choque pas, OK ? MAIS on voudrait bien rajouter la nuance qu'on trouve avec la forme en -てある, cette nuance d'intention, de prévision. Mais pour ça on a besoin d'un verbe transitif, puisque dans ce genre de couples de verbes c'est le verbe transitif qui est employé avec la forme en -てある.

Donc on fait "comme si" et on utilise un verbe transitif, mais avec la particule が.

Par exemple, si tu as
閉めてあった, ce qui t'intéresse c'est "la porte". Tu pourrais donc traduire "la porte avait été fermée", ce qui sous-entend qu'elle avait été fermée par quelqu'un (et c'est bien la nuance que tu cherches à exprimer), par contraste avec "la porte était fermée", simple constat correspondant à 閉まっていた.

Dans la mesure où on essaie de traduire un constat mais en y apportant une nuance, tu dois oublier le rapport strict transitif/intransitif tel qu'on le connaît en français. En effet, il y a une différence en japonais entre :

閉めてあった
et
閉めてあった

Dans la première phrase, le sujet, c'est la porte : la porte avait été fermée.
Dans la deuxième phrase, la porte est l'objet, on suppose donc qu'il existe un sujet déjà connu par le contexte. Tu ne pourras donc pas trouver la deuxième phrase toute seule (alors que la première, si), tu auras nécessairement le sujet de cette phrase exprimé dans la phrase précédente (ou celle d'avant, mais en tout cas cette phrase ne peut pas être autonome).

Voilà, c'était juste pour te dire ça. Maintenant tu peux googler comme un malade à partir de が閉め
ある et を閉めある, et analyser toutes les phrases qui te sont proposées afin d'enrichir ton vocabulaire et d'approfondir ta compréhension du phénomène.

La prochaine fois, on verra comment exprimer explicitement la cause, comme ça tu pourras écrire des chansons de J-pop (aucune chanson de J-pop digne de ce nom ne pouvant se passer de から/だから à un moment où à un autre).

6 commentaires:

Cora a dit…

J'ai une question un peu bête... Est-ce qu'on peut faire apparaître le sujet directement dans la phrase pour を~てある et dire quelque chose du genre 先生が扉を閉めてあった ou pas du tout ?

Robert Patrick a dit…

Non. Si la personne qui fait l'action était explicite, on n'aurait pas besoin de cette forme, justement.
Mon conseil : quand tu te poses ce genre de question, tape ta phrase dans Google. Si aucune occurence ne sort, c'est que la forme n'existe pas.

Solal a dit…

Petites questions sur la deuxième partie de la leçon sur ~てある :

1) Ne devrait on pas finalement systématiquement traduire 扉が閉めてあった par "on avait fermé la porte" ou y a-t-il des cas où le passif est plus approprié ?

2) a)La phrase que Cora propose est impossible et b) tu dis que dans les couples de verbes tr/intr, le verbe transitif nécessite ~てある. Mais du coup comment on fait pour dire "mon prof a fermé la porte (et elle est toujours fermée)"?

3) J'en viens à une autre question : quel est la nuance de sens entre un passif et une forme en ~てある". Est-ce que ~てある exprime une notion absente du passif comme la suspicion et/ou l'insistance (genre Sherlock qui ferait part de ses conclusions à Watson et voudrait lui dire que la porte ne peut pas s'être ouverte toute seule et que c'est grave suspect, "ON a ouvert la porte") ?

4) Je m'éloigne un peu du sujet mais je ne trouve pas d'occurrences pour が閉められてあった. Dois-je en déduire qu'on ne peut pas construire un passif avec une forme progressive ?

4 bis) Si je fais mon Robert Patrick et décide de tout recombiner pour réviser et de créer un passif VDM progressif en ajoutant donc la notion "je me suis fait enfermer dehors (on a fermé la porte et j'ai oublié mes clés), j'obtiens "扉を閉められてあった", c'est juste ? Autant je trouve des occurrences pour "ドアを閉められた" ce que je traduirais par "on m'a fermé la porte à la gueule" autant je fais choux blanc pour le passif VDM progressif. J'en déduis donc que celui ci n'est pas possible, mais que faire alors pour exprimer alors ce "fais ch..." (et ainsi faire une vraie phrase japonaise suitant l'émotion)? une forme en ~てしまう?

Merci par avance pour ces quelques éclaircissements ;-)

Robert Patrick a dit…

@Solal : Oh putain, j'en ai trouvé un qui bosse ! Ça fait plaisir !

Alors :
1) "on avait fermé la porte" = "la porte avait été fermée". Tu peux mettre celui que tu veux en fonction du contexte, le sens est le même.

2) A partir du moment où tu dis "mon prof a", la phrase se focalise sur le prof et on a une simple phrase à la voix active. 先生がドアを閉めた。 Si tu ne donnes pas de précisions, on n'a pas de raisons de penser que la porte n'est plus fermée.

3) Le passif est un passif. On n'emploie pas le passif pour dire qu'une porte est fermée. La forme en ~てある exprime un état, pas le résultat d'une action. Si tu dis ドアが閉められた, tu ne dis pas que la porte est fermée, tu dis qu'elle a été fermée et tu sous-entends que ce n'est pas une bonne chose, tu auras donc souvent l'occasion d'ajouter la forme en ~てしまう.
Pour préciser un peu cela, quand tu dis "on avait fermé la porte", tu exprimes un état (la porte est fermée) avec une insistance sur l'action volontaire (quelqu'un l'a fait, elle ne s'est pas fermée toute seule). Donc tu décris un état+une action précédant cet état. En aucun cas tu ne parles ni ne sous-entends quoi que ce soit sur le résultat de cet état.
Alors qu'avec le passif, c'est le contraire : ドアが閉められた sous-entends effectivement que quelqu'un a fait l'action (sinon on aurait simplement ドアが閉まった) mais ce n'est PAS ce qui nous intéresse : ce que tu exprimes alors c'est qu'à un moment donné la porte a été fermée (si ça se trouve elle ne l'est plus au moment de l'énonciation) et que si elle est toujours fermée, dans ce cas ton passif a bien le sens que cet état a une influence (en général négative) sur le présent, donc état+conséquence. Je reviens en détail sur ce point dans ta dernière question.

4)Là, tu fais une erreur fondamentale : la forme en ~ている peut être considérée comme progressive, mais PAS la forme en ~てある qui exprime TOUJOURS un état.
Comme cet état peut être exprimé avec un sous-entendu de l'action menant à cet état avec la forme en ~てある, on n'a absolument pas besoin d'utiliser cette forme avec un passif puisque le passif par définition exprime qu'une action a forcément été faite par quelqu'un (le complément d'agent), même si ce quelqu'un est sous-entendu (ex : "il a été viré").
Donc bien sûr que tu ne trouveras jamais ces 2 formes ensembles.

4bis) Encore une fois, tu penses à la forme en ~てある comme quelque chose de "progressif" alors que ce n'est pas du tout ce que c'est (~てある= ÉTAT ! TOUUUUJOUUUURS !).
Le passif VDM est exprimé avec un passif+une forme en ~てしまう : ドアを閉められてしまった。
Le passif progressif, lui, est TOUJOURS exprimé par un passif+forme en ~ている. La forme en ~てしまう exprimant une action terminée dans sa conception (c'est-à-dire que même si l'action n'a pas encore eu lieu, la forme en ~てしまう exprime cette action comme résultat), elle est ÉVIDEMMENT incompatible avec la forme progressive qui exprime une action en cours. Donc si tu vois une forme en ~てしまっている, cette forme exprime un ÉTAT et non une progression.

Solal a dit…

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de fournir cette explication complète !

Donc en fait, quand tu dis dans la leçon "on utilise -ている avec les verbes intransitifs de ces couples et la forme en -てある avec les verbes transitifs de ces couples." Tu parles uniquement du cas où on cherche à exprimer un état c'est bien ça ? Et du coup on peut quand même utiliser -ている avec un verbe transitif pour exprimer la progressivité genre mettons "je suis en train d'ouvrir la porte", ou même si on veut compliqu...enrichir en incluant des 擬音語/擬声語 "Le coeur battant, j'étais en train d'ouvrir la porte grinçante petit à petit" 「ドキドキしながらギシギシときしむドアをダンダン開けていた。」

A part ça, j'ai aussi lu dans le DBJG que la forme en -ている pouvait exprimer l'habitude mais l'explication est plutôt succincte et la traduction de la phrase d'exemple ne mentionne même pas la notion d'habitude (absence de I'm used to) : 私は毎日四マイル走っている -> I run four miles every day. Or dans ton article sur la forme accomplie des verbes, tu utilises l'exemple "公園はバスでも、電車でも、自転車でもよく行きますが、駐車場が小さくて暗くて、車では行きません。->
Je vais souvent au parc, en bus en train ou en vélo, mais je n'y vais jamais en voiture parce que le parking est petit et sombre." Vaut-il alors mieux utiliser une forme en -ます avec よく pour exprimer l'habitude ? Merci d'avance !

Robert Patrick a dit…

Tel que je le comprends, en fait ce ~ている de l'habitude exprime plutôt un état, dans le sens d'une action qui se répète au point d'en devenir quelque chose d'immuable.
C'est par exemple l'emploi avec ton boulot : 医者をしています.
Dans la phrase que j'ai utilisée, tu remarques que je fais souvent un truc, mais c'est pas une règle : des fois j'y vais, des fois j'y vais pas. C'est comme quand tu dis : "en général, le dimanche j'aime bien aller me promener". Ça sous-entend peut-être que quand il flotte sa mère tu vas pas te promener. Dans ce cas on utilisera la forme "normale".
En revanche, quand tu mets des mots comme "tous les jours" dans ta phrase, on sous-entend une règle, une astreinte. Donc la forme en ~ている reflète ça.

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.