vendredi 8 août 2008

La pédagogie est dans l'adverbe.

On me dit que je parle trop dans le vent, que je parle de trucs qui n'ont rien à voir avec le japonais, qu'on n'apprend rien ici.

Qu'est-ce que tu veux ? Tu veux des listes de hiragana, c'est ça ? Tiens regarde, y en a ici des hiragana. Sers-toi, gros malin.

T'as toujours pas compris, hein ? D'un côté on te donne la liste, mais de l'autre on te donne des conseils super utiles genre "Pour apprendre les hiraganas, il faut simplement se munir d'un crayon et d'un papier, et s'entraîner à écrire les caractères tout en les prononçant à voix haute."

T'es bien avancé avec ça, hein, mon con. Comme ça tu pourras revenir dans trois semaines, la couche merdeuse, en me disant "J'comprends pas, j'arrive pas à les retenir, j'les confonds tous. Putain, le japonais c'est super dur, en fait."

Qu'est-ce qu'il y a marqué en haut, là, au niveau du titre ? Y a marqué "Leçons de japonais" ?
Non, y a marqué "Méthode de japonais".

Tu sais combien y en a eu, des comme toi, qui ne maîtrisent pas encore les syllabaires de base du japonais au bout de plusieurs mois ? Je suis pas là pour te filer l'information, l'information elle est partout ailleurs (je vais t'en filer un peu quand même, chiale pas).
Mon boulot à moi, c'est de t'apprendre à gérer l'information. C'est ça qu'on appelle "une méthode".
On te dit partout "apprenez les hiragana", "apprenez les kanji", mais les adverbes ils sont où ?
"Par cœur", ouais, t'as raison, c'est un adverbe. Tu m'excuseras, mais je préfère "définitivement", "exhaustivement", et plus encore "efficacement".
La pédagogie est dans l'adverbe.

Donc puisque t'es si pressé, tu vas aller chercher ta liste de hiragana ici (tu vois, je critique leur pédagogie, mais sur le matériel lui-même y a rien à dire), tu vas faire toutes leurs leçons, et pour la pédagogie, en revanche, reste ici, que je t'explique comment apprendre les hiragana et surtout comment les maîtriser.

Méthode de maîtrise des hiragana (ça marche aussi pour les katakana) :

1) ECRIRE. Quoi que tu fasses en japonais, il faut écrire, toujours écrire. Prendre une liste (de quoi que ce soit) et la lire en essayant de la retenir par cœur comme on récite un poésie, écoute-moi bien : c'est de la merde ! Résultat ZERO.
Dès que tu apprends le moindre caractère en japonais, TU L'ECRIS !
Concentre-toi sur l'ordre des traits, cela doit devenir mécanique, ton corps doit pouvoir se souvenir instinctivement, c'est ça l'intérêt de la répétition : pas intégrer le caractère dans ton cerveau mais l'intégrer dans ton corps.
2) Apprendre les hiragana 5 par 5 dans l'ordre あ,い,う,え,お. Se focaliser sur la personnalité de chacun : quand tu écris "あ", il faut bien que tu sois conscient de sa lecture "a". C'est celui-là qui se prononce "a" et PAS UN AUTRE. Chaque caractère doit être appris avec un maximum de concentration, en le lisant à voix haute (la mémoire auditive, on va pas la laisser glander, hein). Quand tu as appris ces cinq-là, tu prends une autre feuille et tu les redessines en cachant l'original, pour vérifier que tu les as retenus. Compare avec l'original. Si tu as tout bon, passe au cinq suivants か,き,く,け,こ, avec la même façon de faire. Si tu t'es planté, essaie de comprendre ton erreur. Simplement recopier le caractère en croyant que ça va marcher ne suffit pas. Quand t'as fini か,き,く,け,こ, tu reprends ta feuille blanche de l'autre côté et tu traces les 10 hiragana que tu viens d'apprendre, pour vérifier que pendant que tu apprenais les 5 précédents t'as pas oublié les 5 premiers. Et tu revérifies que tu les as tous bien écrits.
3) Et maintenant tu fais quoi ? "Ben, さ,し,す,せ,そ ?". NON. Maintenant tu arrêtes. Tu vas faire autre chose que du japonais pendant 1 heure. Et tu ne penses plus à tes 10 hiragana. Laisse-les faire leur vie dans ton crâne.
4) Ça y est, t'as fait un tas d'autres trucs ? Ben maintenant t'as le droit d'attaquer さ,し,す,せ,そ en appliquant la même méthode que pour les précédents, en réécrivant TOUS les hiragana que tu as appris jusqu'à présent chaque fois que tu vérifies les 5 nouveaux que tu viens d'apprendre. Et c'est pas parce que tu les connais par cœur au bout de la cinquième fois que tu dois arrêter. Tu les réécriras TOUS systématiquement à chaque fois que tu en apprendras 5 nouveaux.
Maintenant tu te prends par la main tout seul comme un grand : tous les 10 hiragana, tu fais une pause, tu penses à autre chose, tu essaies d'avoir une vie. Comme ça ton cerveau il intègre tranquillement et efficacement et toi t'as pas l'impression de faire un truc trop chiant. Le plaisir est une notion essentielle dans l'apprentissage, on te l'avait jamais dit ?

4bis) Ça a pris le temps qu'il fallait, mais maintenant tu as appris tous les hiragana. T'as remarqué, j'ai écrit "tu as appris", pas "tu connais". On va pouvoir passer à l'étape suivante.

5) Ecris les hiragana qui se ressemblent et identifie leurs différences, afin de ne jamais les confondre. Genre ces trois-là.
Il y en a d'autres, genre は et ほ, さ et き, je te laisse gérer. Après ça, impossible de dire "j'les confonds".
6) Ça y est, tu connais les hiragana. Félicitations. Nan, j'déconne : tu crois que tu les connais, mais est-ce que tu les connais vraiment ?
Tu les as appris dans l'ordre あ,い,う,え,お, et c'est une très bonne chose, car c'est l'ordre des dictionnaires japonais. Maintenant (toujours sans regarder l'original), écris tous les hiragana en commençant par le dernier et en remontant (ん,わ,ろ,れ,る,り,ら, etc.). Combien de temps tu mets pour tous les écrire ? Sûrement un peu plus que pour les écrire dans l'ordre, hein ? Pense à les écrire à l'envers de temps en temps, ça fait pas de mal.
7) Fais une pause.
8) Maintenant on va encore tous les écrire, mais dans l'ordre あ,か,さ,た,な, etc. Et puis à l'envers.
Tu crois que c'est de la branlette ? Tu te trompes : même les Japonais se font avoir quand on leur file des quizz tordus sur les hiragana (style"ブヌヌでバナナ", merde, impossible de trouver une vidéo sur le net...).

Voilà. Tu vois je t'ai pas écrit une liste de hiragana, mais je t'ai donné la méthode pour les savoir, les retenir, les maîtriser. Tu feras pareil avec les katakana.

Je continue à écrire à mon rythme (petite pause ce week-end), toi, tu apprends à ton rythme aussi. Si tu mets une semaine à maîtriser les hiragana et leurs combinaisons, tant mieux. Si tu mets 2 jours, tant mieux aussi. On n'est pas pressé, on travaille sur le long terme.

12 commentaires:

David a dit…

Je viens de tomber sur ce blog par hasard (je mens, en fait, je lis ton autre blog) et il est très intéressant.
Je suis prof de FLE et je commence doucement à apprendre le Japonais (très doucement, j'ai une thèse à finir avant de réellement m'y consacrer), donc je vais lire tout ça avec attention. :-)

Sinon deux commentaires:
-effectivement, s'immerger dans la langue le plus possible quand on essaie de l'apprendre est indispensable.
-pour les hiragana, apprendre quelques mots en même temps m'a pas mal aidé à m'en souvenir...

Keep on the good work.

Robert Patrick a dit…

Holà, faut pas mettre la charrue avant les bœufs.
Dans un premier temps on apprend les hiragana comme tels. Pour les associations et les mots, c'est la leçon de lundi, vu que ça touche aussi les katakana.
Je vais faire un package (et aussi j'aimerais bien utiliser des scans, donc ça prend du temps...)

David a dit…

Ce que je voulais dire, c'est que j'ai appris les hiragana en apprenant des mots au fur et à mesure...
Par exemple, au lieu d'apprendre d'abord: あおい etc, j'ai d'abord appris: あなた puis わたし etc. Ce qui m'a permis d'apprendre les caractères "en contexte" tout en permettant d'apprendre les bases basiques de la communication en même temps.
Cette méthode me semble assez constructive et d'une certaine façon proche de l'apprentissage "communicatif" des langues indo-européennes à des indo-européens (i.e. on apprend d'abord "bonjour, comment vous appelez-vous ? Je m'appelle truc.) avant d'apprendre la conjugaison et ce genre de trucs qui viendront plus tard, une fois qu'on saura dire trois trucs...

Mais sinon, le reste me paraît cohérent (importance de l'écrit tout ça)...

Désolé, si j'ai l'air de chercher les petites bêtes, je compare juste avec mes méthodes d'enseignement histoire d'en tirer... je sais pas encore trop quoi (certaine une méthode d'apprentissage du japonais qui sera efficace malgré le relativement peu de temps que j'aurai à y consacrer au cours des prochains mois...)

Robert Patrick a dit…

Au contraire, je te remercie de participer ;-).
J'expliquerai dans le prochain chapitre pourquoi je veux éviter cet apprentissage par les mots et les associations.

Patataboy a dit…

En réponse à David,

Comme tu le dis, dans les langues Indo-Européennes, on apprends à dire "Bonjour", par ce qu'au préalable, on maitrise les caractères écris de la langue.
Or, le Japonais à une graphie bien particulière et commencer à apprendre des mots directement sans en maitriser les éléments qui compose ce mot ça revient à apprendre une langue étrangère par la méthode globale.
Sachant que cette "méthode globale" fut une flop (pour ne pas dire catastrophe) pédagogique pour apprendre le Français, je ne suis pas persuadé qu'elle soit plus efficace pour une autre langue; surtout avec un cerveau d'adulte, beaucoup plus rigide qu'un cerveau d'enfant.

Sinon RP, bon site, toujours ce style aiguisé que j'adore, et une méthode. Je vais suivre ce blog de très près .... comme les autres d'ailleurs.

Cora a dit…

Ton article précédent m'a fait pas mal flippé, de suite je me suis dit "oh merde, comme une grosse conne, j'ai commencé par apprendre par coeur les hiragana et les katakana" mais au final, j'ai plus ou moins appliqué ta méthode du 5 par 5.
De toute façon, au point où j'en suis, je ne vois pas pourquoi je m'inquiétais... c'est vrai quoi, je les connais sur les bouts des doigts mes kana maintenant !
Bon, je vais peut-être aller lire des trucs que je sais pas encore, huhu.

Guillaume a dit…

Salut,

Tu as décrié le cours de Wikibooks, c'est par là que j'ai appris les hiraganas -cet été, je sais toujours les écrire- j'ai bien aimé le tracé décomposé, et j'ai également utilisé une méthode proche de la tienne.

Bon, pour en revenir à Wikibooks, pourquoi tu n'améliore pas le livre ?

++ Guillaume

Robert Patrick a dit…

@Guillaume : je crois qu'il ne faut pas tout mélanger.
Ce que je dénonce dans ce Wikibooks, ce n'est pas la qualité des informations mais la velléité de pédagogie.
Leur présentation du syllabaire est bonne, c'est pourquoi je la recommande. Après, qu'ils s'improvisent professeurs et prétendent donner une méthode pour apprendre les syllabaires (puisque c'est bien ce qu'ils font en disant "pour apprendre... il suffit de"), c'est juste déplacé.
Coluche disait : "il faut se méfier des gens de bonne volonté, parce que la bonne volonté, ça ne remplace pas le talent".
Etre compétent dans son domaine, c'est faire ce qu'on sait faire, pas ce qu'on aimerait savoir faire.

Si j'ai la possibilité d'améliorer leur livre, ça veut dire que quelqu'un d'autre l'a aussi, que je peux écrire quelque chose et que quelqu'un passera derrière et corrigera (LOL) ce que j'ai écrit. Non merci.

Guillaume a dit…

Ok, j'avais mal compris.

Bah, quoi qu'il en soit ils ne sont pas très motivés, après la 1ère leçon vu qu'on a le droit à un vide intersidéral.

(au fait j'ai lu tes autres blog je me suis bien marré, hop dans mon lecteur de flux ;)

Naimi a dit…

J'avais commençé à apprendre le japonais il y a plusieurs années mais quand j'ai emmenagé au Canada j'ai laissé de coté. Aujourd'hui je m'y remets en recommençant à zéro avec ta méthode.
En plus là ou j'habite (Vancouver) il y a vraiment beaucoup de japonais, de librairies japonaise. Il y a vraiment moyen de pouvoir discuter avec des gens.
merci pour la méthode.

mathieucombet a dit…

Salut,

Idem que Naimi..j'ai "appris"(un grand mot)..hum,j'ai tenté d'apprendre le Japonais tout seul comme un grand avec quelques méthodes, suite à plusieurs voyages effectué là-bas, et surtout parce que je suis vraiment, mais alors vraiment tombé sous le charme de ce pays(limite obsessionnel:)...bref..depuis j'ai fait une longue pause, et entre temps je suis parti bosser en Chine(pas vraiment le même kiff)..de retour,je suis tombé(ai encore!!?:) sur ton blog, et je recommence depuis le début en suivant tes conseils...enfin un mec qui parle franchement, avec une méthode perso et pas formatée!..moi ça me motive, et je trouve que ton franc parler est pleinement justifié, et loin d'être gratuit..donc ありがとございます!!...

A+

(merci pour le tuyau sur Rikaichan, c'est vraiment excellent)

Nate a dit…

Hey,

Ca fait un moment que j'ai commencé le blog, je termine ma phase d'aprentissage des katanas en jettant un oeil aux "cours" suivant et je me pause deux question concernant les hiragana et les katanas est ce qu'il faut se limiter aux 46 ou aprendre aussi les formes avec particules genre ba,da et compagnie? Et comment etre sur de la bonne prononciation quand ils sont mélanger entre eux? (référence un peu à la suite que j'ai un petit peu regardé)

Merci d'avance Nate

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.