lundi 18 août 2008

Les verbes japonais - いる/ある - la particule が.

Bon, aujourd'hui gros morceau : les verbes japonais. Rassure-toi, c'est qu'une première partie, une ébauche. On reviendra en détail sur les verbes japonais plus tard, vu qu'on va déjà avoir pas mal de taff avec la particule が.

J'ai pour habitude de présenter les verbes japonais sous forme de schéma, un dessin pour les gosses de six ans, mais qui fait que tu retiens tout correctement, donc moi, hein, tant que ça marche... (je précise que ce dessin, aussi ridicule soit-il, est complètement copyrighté Robert Patrick).

Aujourd'hui, nous n'allons voir que le 2 premières parties du dessin, je te montrerai le dessin total lorsque nous aborderons sérieusement les verbes japonais, puisque le dessin représente un système pour TOUS les verbes japonais.

1) Les groupes de verbes.
Le verbes japonais sont généralement classés en 3 catégories, elles-mêmes nommées différemment, selon que tu es un gars pratique, un gars qui veut juste se la péter, ou un gars qui veut se la péter en disant des conneries.
Comme je suis un gars pratique, j'utilise donc les catégories "verbes faibles", "verbes forts" et "verbes irréguliers". Afin de te rassurer tout de suite, je précise qu'en japonais les verbes irréguliers officiels sont au nombre de 2,5. Pas comme en anglais, donc.

Voici donc l'ensemble des verbes se terminant par les sons -いる ou -える.
Voici maintenant l'ensemble des verbes forts.
Tu ne manqueras pas de remarquer qu'ils ont une partie commune, c'est-à-dire des verbes forts se terminant par le son -いる ou -える.
Les verbes faibles, eux constituent l'ensemble resté jaune, c'est-à-dire intégralement compris dans l'ensemble des verbes se terminant en -いる ou -える.

Je résume la situation :
- des verbes faibles se terminant FORCÉMENT par les sons
-いる ou -える.
- des verbes forts se terminant de diverses façons, notamment par
les sons -いる ou -える.

Attaquons-nous maintenant aux deux verbes qui nous intéressent aujourd'hui : ある et いる.

ある t'apparaît-il faire partie de la première catégorie ? Non, donc il est FORT.
Pour いる, tu peux avoir un doute, mais je te le dis : il est FAIBLE.

Qu'est-ce que ça change ? (car c'est bien là la question)
La façon de les conjuguer.

Pour les verbes faibles, tu vires le る final et tu le remplaces par ます à la forme positive et ません à la forme négative.
donc いる, qui indique l'existence d'objets animés (animaux, humains, monstres, zombies, cyborgs, etc.) donne : います ("il y a") et いません ("il n'y a pas").

Pour les verbes forts, c'est pas trop compliqué non plus : il se terminent par une syllabe de la colonne う (donc 8 terminaisons possibles : う、く、す、つ、ぬ、ふ、む et る). Pour les conjuguer, on change cette dernière syllabe par la syllabe correspondante dans la colonne des い (juste à côté) avant d'ajouter les terminaisons ます ou ません.
ある devient donc あり puis あります à la forme positive ("il y a") et ありません à la forme négative ("il n'y a pas").

La particule が.

Fais bien attention, nous allons aborder un point délicat du japonais. En effet, la particule が indique le sujet grammatical de la phrase japonaise. Sauf que comme je te l'ai expliqué il y a quelques temps, la phrase japonaise de base se construit avec un thème et non un sujet. L'utilisation du sujet grammatical en japonais est donc différente de celle à laquelle tu es habitué en français. Ne crois pas que tu vas pouvoir faire un simple copier-coller.

En fait, la particule が indique le vocable qui fait l'action du verbe ou de l'adjectif. Tandis que le thème, ça n'a pas changé, c'est toujours ce de quoi l'on parle. Je te donne un exemple que tout le monde connaît (parce que c'est un bon exemple) :

象は鼻が長い。

De quoi parle-t-on ? De l'éléphant. C'est le thème.
Qu'est-ce qui est long ? Le nez. C'est le sujet grammatical.

Donc tandis qu'en français tu dirais "l'éléphant a un long nez" (et c'est d'ailleurs comme ça que tu traduiras cette phrase), en japonais on dit "en ce qui concerne l'éléphant, le nez est long".

Tu prendras donc l'habitude systématique (c'est un pléonasme, mais je te connais, pour toi une habitude c'est de faire un truc 2 semaines et de lâcher l'affaire...) de traduire dans ta tête la particule は par "en ce qui concerne".
Ça t'évitera de traduire 私は鰻です par "je suis une anguille" (âne bâté !)...

Le gros souci qui va se poser maintenant, c'est de distinguer le sens de phrases comme :

犬がいます。
犬はいます。

Parce que figure-toi que les deux sont justes, mais qu'elles ne veulent pas dire exactement la même chose.

La particule が, s'il est vrai qu'elle marque le sujet grammatical, s'utilise dans deux situations différentes (ouais ouais, je sais qu'il y en a une troisième, mais on la garde pour plus tard) :
- le constat
- l'emphase
Tandis que la particule は :
- indique le thème
- marque le contraste

Enfin, je ne peux pas ne pas te donner LE conseil ultime concernant ces deux particules (tu lui diras merci) :
met l'accent sur ce qui vient après, sur ce qui vient avant.

Donc dans notre première phrase, ce qui est important, c'est le chien. Il y a un chien, et pas autre chose. Dans la deuxième phrase, ce qui est important c'est que le chien, il est là.
Détaillons :

新しい犬がいます。 ll y a un nouveau chien. (tu remarque l'article indéfini, c'est juste un constat)
新しい犬はいます。 Le nouveau chien est là. (tu remarques l'article défini : il ne s'agit pas d'un constat, mais d'une affirmation qui n'a de sens que si on sait déjà de quel chien il s'agit).

Nous allons en rester là pour aujourd'hui, car nous devons voir d'autres éléments pour pouvoir mieux analyser cette différence は/が.
Ce que tu dois retenir, dans le cadre de l'utilisation de ces deux particules avec les verbes いる et ある, c'est que が s'emploie lors d'un constat, et se traduit donc avec un article indéfini, tandis que は utilise lorsqu'on sait déjà de quoi on parle, on le traduit donc par un article défini.

Plus nous allons avancer, plus cette distinction te paraîtra évidente, donc ne t'inquiète pas.

16 commentaires:

Haazheel a dit…

Bonjour Robert !

Dis moi le lien vers la liste des verbes arrive sur une image ne contenant aucun verbe. C'est dommage (même si ça se trouve ailleurs) !

Robert Patrick a dit…

Tu pensais tomber sur une image contenant TOUS les verbes ? ;-)
C'est un symbole, qui représente donc tous les verbes, comme un ensemble mathématique.

Haazheel a dit…

Putain le con...

Bon j'avoue je suis en train de compiler tout les messages du blog dans un doc et en suivant les liens j'ai pensé effectivement avoir la liste de tous les verbes... Ouaip suis un fou moi quand je copie-colle...

Bon je reprends ma remarque avec moi en sortant...

jibeem a dit…

Petite question stupide à laquelle je pense avoir trouvé moi-même la réponse, mais bon, je préfère avoir la confirmation d'une référence.
Le verbe 入る【はいる】 est un verbe fort bien qu'il se termine par le son いる. La règle n'est donc pas vraiment le son/la prononciation, mais plutôt la manière dont on l'écrit ? Non ?
Peux-tu éclaircir ce point-là ?

Robert Patrick a dit…

@Jibeem :
1) ta question n'est pas stupide.
2) Si c'était le cas, alors 見る serait fort aussi ;-D.
En fait, le "truc" dans ce cas-là c'est de connaître les couples, car les couples de verbes sont à la fois transitif/ intransitif et fort/faible.
Dans le cas que tu mentionnes, 入る fait la paire avec 入れる. Or 入れる étant forcément faible, on en déduit que 入る est fort. Je vais le rajouter en truc n°2. Je comptais le faire plus tard, lorsqu'on aborderait les couples de verbes, mais peut-être qu'il vaut mieux le faire maintenant...

Robert Patrick a dit…

Voilà, j'ai inclus les trucs de Robert Patrick n°2 dans le chapitre suivant, avec tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les verbes et qu'on vous a jamais dit...

JunJun a dit…

J'adore ton blog ! C'est exactement la méthode qu'il me manquait !
Mais à propos de ton exemple "像は鼻が長い", le kanji pour éléphant ne me semble pas correct (C'est Rikaichan qui ma l'a dit). Ca y ressemble beaucoup puisque c'est 象 au lieu de 像, (à noter que 像 se prononce aussi 'zou').
Remarque : je vois rarement 'éléphant' écrit en kanji, mais plutot en romaji...
Bonne continuation !

Robert Patrick a dit…

@Junjun : merci BEAUCOUP de cette correction qui me fait passer pour un naze ET du japonais ET du bêta-testing. L'erreur est maintenant corrigée.
Fais gaffe, j'ai peur que "zoo" en romaji ne soit le même "zoo" qu'en français... ;-D

kikoo a dit…

on ne dit pas plutôt la trompe de l'éléphant, plutôt que le nez ? Juste comme ça :D

Robert Patrick a dit…

@kikoo : si , on dit bien la trompe et je t'avoue que j'ai un peu hésité avant de mettre "nez". La raison pour laquelle j'ai mis "nez" et pas "trompe", c'est que comme je le dis plus tard, が met l'accent sur ce qui vient avant et on aurait pu traduire "chez l'éléphant, c'est la trompe qui est longue" (et pas la queue, par exemple). Or, cet exemple du "long nez" est là pour décrire l'éléphant comme animal dont la caractéristique est que le nez est long, c'est-à-dire que l'on compare implicitement cet animal aux autres, affublés de museaux, mufle, etc. J'ai donc choisis de garder "nez" qui désigne l'appendice en général.
Il serait pertinent d'utiliser "trompe" si tu comparais un éléphant à d'autres éléphants (eux aussi munis de trompes) et de dire que l'un a une trompe plus longue que celle des autres, puisqu'on resterait dans l'ensemble "trompe". Mais là on est dans l'ensemble "nez".

Lotto a dit…

Salut robert patrick.
On va commencer classique par les remerciements parce-que vraiment c'est grâce à ta méthode que je me suis mis au japonais (ouais c'est triste d'en arriver là).
Ensuite questions pour toi :
1- je sais que c'est une METHODE, mais ça serait pas mal d'inclure des exemples corrigés en rapport avec le thème abordé (style 5 thèmes // 5 versions) et continu à nous trouver des bonnes ressources (comme sur les clés des kanjis).
2- je vois pas trop comment traduire ta phrase : 私は鰻です ;) elle est pas normale celle-là.
Pour terminer le pavé (que tu vas pas lire entièrement mais je t'en veux pas j'aurais fais la même) encore bonne continuation!

Robert Patrick a dit…

@lotto : pour le 1), je ne peux malheureusement pas me permettre pour l'instant, donc je vous fournis juste des phrases dont je vous donne la traduction en vous expliquant comment j'arrive à mon résultat, dans les 2 langues.
Pour le 2), voici la solution.
Tu sais que la forme non-accomplie peut se traduire par un présent ou un futur et tu sais également que le japonais est une langue de contexte. Si tu n'arrives pas à traduire 私は鰻です, c'est qu'il y a une astuce de contexte... ;-D
Cela se passe au restaurant et tu dis "Pour moi, ce sera de l'anguille", pour indiquer qu'en ce qui te concerne, le plat que tu vas prendre, c'est de l'anguille. Ça marche aussi avec d'autres aliments... ;-D

Cora a dit…

Et si on veut vraiment dire "je suis une anguille" ? :o)
Instinctivement, je dirais simplement ウナギです mais forcément il faut le contexte pour comprendre...
Pour moins d'ambiguité, pourquoi ne pas dire 鰻にする ? :D

Robert Patrick a dit…

@Cora : tu ne peux pas dire, toi, Cora, "je suis une anguille", hors contexte.
Effectivement, pour dire qu'on va prendre quelque chose on utilise "にする". En revanche, うなぎです peut s'employer dans un tas d'autres contextes. Par exemple, tu discutes des plats dont tu raffoles ou que tu détestes, "鰻です"⇒"Ah, moi, c'est l'anguille" (je kiffe ça/je peux pas en manger", etc.

Diablo Star a dit…

Salut RP !

Le problème que t'as eu sur FlickR a malheureusement saboté ton schéma qui fait qu'on retient tout correctement sur les verbes japonais !

C'est pas indispensable bien sur, l'information est partout mais j'aurai quand même bien aimé voir ce fameux dessin. :)

Il est prévu que tu en refasse un ?

Anonyme a dit…

Je relance la demande d'au-dessus. J'ai été déçu après le teasing du début. :'(

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.