lundi 18 août 2008

こ-そ-あ-ど-, le comeback - la particule に.

Tu te souviens des こ-そ-あ-ど- avec lesquels on avait formé les adjectifs et les pronoms démonstratifs ? On va encore s'en servir, pour indiquer le lieu.

ここ indique un lieu proche du locuteur (ici)
そこ indique un lieu proche de l'interlocuteur (là)
あそこ indique un lieu éloigné du locuteur et de l'interlocuteur
(là-bas), ou connu des deux (les organes génitaux, par exemple)
どこ sert à poser la question "où ?".

Le temps de t'expliquer la particule に et on va se servir de tout ce nouveau matériel...

La particule に.

に, c'est la particule fourre-tout du japonais. Il y a des particules dont l'usage est précis et déterminé, mais quand t'es dans une situation où tu as éliminé toutes les possibilités évidentes (que nous n'avons pas encore vues) et que tu sais toujours pas quelle particule utiliser, y a 80% de chances que ce soit に. Evite quand même de réduire ce que je viens de te dire à "quand tu sais pas, tu mets に", je ne cautionne pas ce raccourci (même si c'est en général comme ça que je présente les choses une fois qu'on a étudié toutes les particules et leur emploi). Nous y reviendrons...

Dans le cas présent, nous dirons que la particule indique un point précis dans le temps ou l'espace. Tu commences à comprendre pourquoi on a vu comment parler du lieu il y a 2 secondes.

Donc si je dis :
ここは台所です。 Le thème c'est "ici", on va donc parler du lieu dans lequel on se trouve. La phrase se traduit par : "ici, c'est la cuisine".
Si je dis :
あそこの大きくて綺麗な家には小さくて黒くて白い犬がいます。
Dans la grande et jolie maison là-bas, il y a un petit chien noir et blanc.
Tu remarques que contrairement à la particule も qui remplace は, la particule に s'ajoute simplement : on indique un lieu avec cette particule, et on indique ensuite que ce lieu est le thème de la phrase, ce de quoi l'on parle. L'ordre sera donc toujours d'abord に, ensuite は.

Compare maintenant :
にはいます。
et
います。
Dans la première phrase, le thème c'est la maison. Tout le monde sait de quelle maison il s'agit. Et dans cette maison, on fait le constat qu'il y a un chien (dont on ne sait a priori rien). Bon.
Dans la deuxième phrase, le thème c'est le chien, que tout le monde connaît. Et où est-il ? Dans la maison. Comment se fait-il que "la maison" soit définie ? (pourquoi pas "le chien est dans une maison", par exemple ?)
D'abord parce que s'il était dans une maison que tu connais pas, comment tu saurais qu'il y est ? Ensuite (et c'est important, alors fait bien attention), le japonais étant une langue de contexte, moins on te précise de choses, plus cela veut dire qu'elles sont connues. Donc si on se contente du mot "maison", c'est que c'est "la maison". Si le locuteur ne pensait pas que tu comprendrais immédiatement de quelle maison il s'agit, il préciserait en conséquence.

Parenthèse utile.

Je t'ai dit que la forme suspensive qu'on utilisait pour la forme négative c'était -なくて, n'est-ce pas ? Bon, eh ben avec les verbes faibles, il suffit de la rajouter au radical du verbe, c'est-à-dire que la forme négative ません devient ない. Donc avec le verbe いる, on obtient いません, donc いない, donc いなくて. Souviens-t'en ! ("quand tu te réveilleras", ajoutait Iron Man dans le Strange 139. Celui qui me trouve un scan de la case en question gagne un cours particulier de japonais).

Fin de la parenthèse utile.

Le chat n'est pas dans la cuisine, il est dans la chambre de mon grand frère Satoshi.
猫は台所にはいなくて、兄の智の部屋にいます。
Tu remarques ici la fonction "contraste" de la particule は : le chat n'est pas dans la cuisine, mais dans une autre pièce.

Ce n'est pas notre chat qui est dans le jardin, c'est le chien des voisins.
庭にはうちの猫ではなくて、隣の犬です。

Où est le lapin des voisins ?
隣人の兎はどこにいますか。

Où sont les toilettes ?
トイレはどこですか。

Bon, tu remarques que la dernière phrase n'est pas トイレはどこにありますか。(qui est possible aussi).
Je t'explique :
Si tu dis トイレはどこにありますか。, ça veut dire que tu demandes où il y a des toilettes, ce qui implique qu'il peut aussi ne pas y en avoir. Ce que tu questionnes par cette phrase, c'est l'existence même de toilettes. Tu diras ça dans un lieu public, la vessie pleine et le regard suppliant, à la première personne que tu croiseras.
Tandis que si tu dis
トイレはどこですか。, tu demandes où sont les toilettes. Genre tu es chez des amis à toi et la bienséance t'interdit évidemment de mettre en doute le fait qu'ils aient des toilettes dans leur maison. Donc puisque tu sais qu'il y en a, tu demandes où ils sont. Au contraire, si tu emploies la première phrase, ça veut dire "bon, gars, je sais que chez toi y a pas de chiottes, gros cochon que tu es, donc indique-moi où il y a des toilettes dans le coin".

Le chien n'est ni dans la cuisine, ni dans le jardin.
犬は台所にも、庭にもいません。
Localisation+équivalence = particule に+particule も x2 (ce n'est pas une équation !).

Mieux localiser :
en japonais, "devant", "derrière", "à côté", etc. sont des noms. On les utilise avec la particule の.

Mon cousin John est devant sa nouvelle voiture rouge derrière la jolie fontaine du grand parc à côté de la vieille église. (n'oublie pas, en japonais on enchaîne les vocables à l'envers, strictement)
従兄のジョン古い教会の傍の大きい公園の綺麗な泉の後ろの彼の新しくて赤い車の前います。
Tu remarques que vu la distance entre le thème et sa voiture, on est obligé de mettre le pronom personnel 彼 pour signifier que c'est bien sa voiture et pas "une" voiture.

Maintenant que tu sais comment ça marche, je te laisse chercher tout le vocabulaire dont tu as besoin (dessus, dessous, dedans, etc.).

13 commentaires:

Okojo a dit…

あそこの大きくて綺麗な家には小さくて黒くて白い犬がいます

Il me semble que pour le "petit chien noir et blanc" 小さな白黒の犬est plus naturelle comme façon de dire...

Sinon vos explications sont très intéressantes, et le ton bien enlevé!

Robert Patrick a dit…

@Okojo : effectivement, mais après avoir expliqué que 小さい est un adjectif verbal, je me vois mal le balancer comme 小さな en douce...
Nous en sommes pour l'instant à la base, comme vous l'avez sûrement remarqué, toutes ces formes naturelles trouveront leur place dans les prochaines semaines, lorsque l'étudiant n'aura plus de questions à se poser sur la structure et que chaque phrase, aussi complexe soit-elle, n'amènera qu'un minimum d'éléments inconnus.

Merci de votre participation.

Queenie a dit…

Loué sois-tu RP de me confirmer mes dires:
Dans ta non-équation, ne serait-ce pas plutôt: "Localisation+équivalence= particule に+particule も x2" ?

Remarque: en plus cela pourrait aider à retrouver le toutou !!

Robert Patrick a dit…

@Queenie : ouais, complètement, j'avais switché en anglais "location".
Ah, le trilinguisme... (alors que le triolisme, non.)

Kahlo a dit…

Merci pour toutes ces précieuses explications !

Dans la phrase :
猫は台所にはいなくて、兄の智の部屋にいます。
je ne comprends pas le sens de 智, est-ce qu'il n'y aurait pas une erreur ?

Robert Patrick a dit…

@Kahlo : c'est moi, ou bien la phrase est traduite juste au-dessus ?

Kahlo a dit…

Effectivement, c'était juste sous mon nez... désolé, je vais réviser l'apposition.

Christopher a dit…

Merci pour ce blog que je suis depuis ses débuts.
Concernant ça :
"Souviens-t'en ! ("quand tu te réveilleras", ajoutait Iron Man dans le Strange 139. Celui qui me trouve un scan de la case en question gagne un cours particulier de japonais)."

Voici le scan Iron man album 136 page 29 pour la VO :
http://www.flickr.com/photos/41636282@N03/3839813912/

Robert Patrick a dit…

@Christopher : ben mec, chose promise chose due. Tu peux me laisser ton adresse email en commentaire de mon dernier post, ce ne sera pas publié et je te contacte pour un cours particulier, en live ou en ligne.

JML a dit…

Encore merci RP pour cette méthode qui donne envie de passer des heures dans l'apprentissage... je ne vois pas mes journées passer !

Cependant...
j'ai l'impression d'avoir aperçu une coquille dans tes exemples sur la particule に.

Dans ton premier exemple :

Le chat n'est pas dans la cuisine, il est dans la chambre de mon grand frère Satoshi.
猫は台所にはいなくて、兄の智の部屋にいます。

On a bien le verbe いる sous sa forme suspensive négative, いなくて.

Dans l'exemple situé juste en dessous :

Ce n'est pas notre chat qui est dans le jardin, c'est le chien des voisins.
庭にはうちの猫ではなくて、隣の犬です。

Ne serais-ce pas plutôt 庭にはうちの猫ではいなくて、隣の犬です。 ?

Robert Patrick a dit…

@JML : pas une coquille, je t'explique.
Dans le premier exemple, le verbe c'est いる, donc forme suspensive négative いなくて.
Dans le deuxième exemple, le "verbe" c'est です, donc forme négative ではない et forme négative suspensive ではなくて.
D'ailleurs tu vois bien la formule parallèle entre la forme négative dans la première proposition et la forme positive dans la deuxième proposition de chaque phrase (いなくて⇒います/ではなくて⇒です).

Manu a dit…

Oui, un peu plus de deux ans après, y'a toujours du monde pour lire cette exellent blog. He, y'a pas de date limite à l'apprentissage du jap !

En fait, j'ai une question sur la traduction de "sa nouvelle voiture rouge". Tu traduis par 彼の新しくて赤い車, mais moi dans ma p'tite tête, j'ai traduis par 彼の新しい赤い車, comme pour le 新しい古い時計 d'une leçon précédente, parce que le groupe nominal est 赤い車.
Je comprends bien que la signification global ne change pas, on parle toujours d'une nouvelle voiture rouge, mais comment on traduirait la nuance en francais ? Sa voiture rouge, nouvelle ?

Ellogram a dit…

@Manu :

Je ne sais pas si l'auteur de ce blog repassera par là (ni toi non plus d'ailleurs...), mais voilà toujours mon opinion : si on fait le parallèle avec 新しい古い時計 et qu'on écrit 新しい赤い車, ça voudrait dire que le cousin a déjà une (ou des) "voiture(s) rouge(s)" et qu'il en a acheté une nouvelle. Du coup ça pourrait aussi vouloir dire qu'il s'agit simplement d'un nouvel exemplaire de voiture rouge et pas d'un exemplaire neuf !
Alors que si on écrit 新しくて赤い車, ça donne : une voiture qui est "neuve + rouge", donc pas d'ambigüité.

Je profite de ce qu'il s'agit de mon premier commentaire ici pour adresser un vif remerciement à l'auteur de cet excellent blog !

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.