mardi 12 août 2008

Le complément de nom, l'apposition.

En japonais, la particule sert à un tas de choses (complément de nom, pronom, insistance,nominalisation, apposition...), mais aujourd'hui on va voir comment elle indique un complément de nom, c'est-à-dire le rapport d'appartenance entre deux noms.

[Nom 1][Nom 2] = [Nom2] de/du/de la [Nom 1]

Comme tu le vois, c'est à l'envers.
Par exemple :

北野映画 = un film de Kitano. Tu remarques que c'est pas une phrase, juste un groupe nominal.

Comme je sais que tu es pressé de savoir le japonais, on va voir une deuxième application de la particule . Il s'agit de l'apposition.

Exemple :

田中さん友達 = un ami de Mr. Tanaka.

MAIS

友達田中さん ne voudrait rien dire si on appliquait la règle précédente ("Mr. Tanaka d'un ami" ?).
Il s'agit là d'une apposition, à traduire : "Mr. Tanaka, un ami".

Bon, maintenant qu'on a vu ça, on peut directement le mettre en application avec notre première leçon sur les phrases japonaises. Et le secret de ma méthode il est là : dès que tu apprends un nouveau truc, il faut le combiner jusqu'à la mort avec les trucs précédemment appris.

Par exemple, on a vu comment dire que X était ta petite sœur. Toi, comme un enragé du japonais, tu as immédiatement mis mes conseils en application et tu es allé chercher comment on disait "père", "mère", grande sœur", "grand frère", "petit frère", "cousin", "cousine", "oncle", "tante", etc. N'est-ce pas ? N'EST-CE PAS ?!

Bon, alors par exemple, tu saurais dire :

Mr. Tanaka, un ami de mon grand frère Takeshi, est le médecin de mon cousin Léopold, professeur de japonais.

Procédons par ordre et constituons les différents groupes nominaux (c'est toujours comme ça qu'il faut faire) :
- Un ami de mon grand frère Takeshi = 兄の武の友達.

- Mr. Tanaka, un ami de mon grand frère Takeshi =
兄の武の友達の田中さん. On peut avoir une ribambelle de の, c'est pas un problème en japonais.

Bon, on a déjà notre première partie.


Passons aux groupes de la deuxième partie :
- professeur de japonais = 日本語の教授. Oui, je sais que dès les premières pages de ton manuel on t'a mis des âneries du genre 私は日本語の先生です, mais dans la vraie vie, ce genre de phrase n'existe pas, j'aurai l'occasion d'y revenir. Sache seulement que 先生 est un terme honorifique et ne s'emploie donc pas pour soi-même. Un professeur se présente comme 教授, tu feras donc de même pour parler d'un membre de ta famille, en l'occurrence ton cousin Léopold.
- mon cousin Léopold = 従兄のレオポルド.
Donc : mon cousin Léopold, professeur de japonais =
日本語の教授の従兄のレオポルド
- le médecin de mon cousin Léopold, professeur de japonais =
日本語の教授の従兄のレオポルドの医者

Maintenant on reprend notre modèle de la phrase japonaise de base :

[élément 1][élément 2]です。Et on obtient :

兄の武の友達の田中さん日本語の教授の従兄のレオポルドの医者です

Tu vois, je t'avais pas menti : reprends les mots de chaque groupe à l'envers et tu obtiens l'ordre français.

Tu auras remarqué que ton grand frère s'appelle Takeshi, tandis que ton cousin s'appelle Léopold. Il se pourrait que ton cousin soit pas Japonais... Il faudrait le préciser.
Mettons qu'il soit Russe, que tu bosses un peu les katakana. On reprend juste le groupe "mon cousin Léopold" pour en faire un "mon cousin Russe Léopold" :
従兄のレオポルド devient ロシア人の従兄のレオポルド.

Et on refourgue le tout :

兄の武の友達の田中さん日本語の教授のロシア人の従兄のレオポルドの医者です

Et voilà !

Attention : la phrase que nous venons de constituer n'est PAS une phrase "normale" en japonais.
Elle est grammaticalement et structurellement correcte, mais tu te doutes bien que si le japonais était aussi lourdingue, personne ne voudrait apprendre cette langue de barbare. Le japonais est une langue gracieuse où l'ellipse est reine, tu n'y rencontreras donc pas de telles phrases.
Ce genre de phrase constitue notre entraînement (un peu comme quand Rocky s'entraîne à taper sur de la barbaque congelée pour ensuite n'avoir qu'à taper sur un homme).
Notre but est d'utiliser au maximum toutes les structures et le vocabulaire que nous possédons, afin de rendre automatique et naturel le processus de création d'une phrase japonaise. Nous souhaitons également obtenir la capacité par tous les moyens de pouvoir nous exprimer le plus et le mieux possible avec les (maigres, pour l'instant) éléments dont nous disposons.
Dans les semaines qui suivent, nous ferons des phrases de ce genre de plus en plus complexes, à la limite de l'intelligible ou du tolérable, mais toujours compréhensibles.

Donc maintenant que je t'ai bien expliqué, tu reprends tout ça en substituant les noms, les professions, les nationalités et les catégories familiales.
Pendant ce temps-là j'écris le chapitre suivant, pour faire exploser ta capacité d'expression avec les démonstratifs.

6 commentaires:

Helianthe a dit…

Y'a quelque chose qui m'échappe. Si «友達の田中さん» veut dire «Mr. Tanaka, un ami», alors logiquement «Takeshi, mon frère» devrait donner 兄の武, non ? Pourquoi c'est le contraire ? :l

Robert Patrick a dit…

@Helianthe : j'ai bien peur que "Takeshi, mon frère" ne donne effectivement 兄の武, et pas le contraire... ;-D

Helianthe a dit…

Ah. Et donc... pourquoi ne pas corriger les «武の兄» écrits un peu partout dans l'article ? :l

Robert Patrick a dit…

@Helianthe : parce que tu es la première à me faire la remarque :-D
En fait, si tu dis 武の兄 on comprend qu'il s'agit de ton frère Takeshi, par opposition à tes autres frères, d'où ma précision avec 兄 par rapport à 兄さん, mais si tu as pu poser la question, j'imagine que d'autres se la seraient posée aussi, donc j'ai supprimé cette partie pour la rendre plus intelligible.

Trand25 a dit…

> mon cousin Léopold = レオポルドの従兄

Euh... Si je ne m'abuse, tu parles la du "cousin de Leopold" et non du "cousin Leopold"

Ca serait pas plutot 従兄のレオポルド ou alors je me suis completement fourvoye ?

Robert Patrick a dit…

@trand25 : même remarque que plus haut pour 武の兄.
Quand tu dis 武のやろう, on comprend que tu dis "ce connard de Takeshi", donc Takeshi=connard, et que tu ne parles pas de quelqu'un d'autre qui serait lié à Takeshi.
Avec les membres de la famille ça marche pareil, mais comme je vois que ça vous pose problème (ce que je peux comprendre), j'ai changé toutes les formulations. C'est moins naturel, mais plus compréhensible car plus "logique".

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.