mardi 12 août 2008

Les démonstratifs.

On a en japonais, comme en français, des démonstratifs. Des adjectifs démonstratifs (ce, cet, cette, ces) et des pronoms démonstratifs (ceci, cela, celui-ci, celle-là, ceux-ci, etc.). Ils font partie de ce qu'on appelle le groupe こ-そ-あ-ど- car ils commencent par...こ-そ-あ-ど-.

1) Les adjectifs démonstratifs.

Les adjectifs démonstratifs en japonais ont un emploi plus spécialisé qu'en français. Par exemple, en français la plupart des gens utilisent indifféremment "celui-ci" ou "celui-là" (qui sont des pronoms, mais le système est le même). En japonais, non. Nous allons tenter une première approche par l'espace (nous élargirons ensuite la définition) :

この qualifie un élément spatialement proche du locuteur (= celui qui s'exprime). Donc この車 parle d'une voiture à côté de laquelle se tient celui qui s'exprime.

その qualifie un élément spatialement proche de l'interlocuteur (celui à qui on s'adresse). Donc その車 parle de la voiture à côté de laquelle se tient la personne à qui l'on parle.

あの qualifie un élément spatialement éloigné à la fois du locuteur et de l'interlocuteur. Donc あの車 parle d'une voiture qui passe (ou pas) loin des deux protagonistes.

どの est l'adjectif qui sert à poser une question à propos du nom qui suit (= quel ?, quelle ?).

Ça, c'était pour la définition raz des pâquerettes. En réalité, この,その,あの ont un emploi bien plus large que la simple localisation spatiale.Par exemple, on les emploie aussi pour situer dans le temps : あの時 situe un moment connu à la fois du locuteur et de l'interlocuteur. L'exemple le plus connu est peut-être あの日 (=ce jour-là), qui fait référence à un jour que tout le monde est censé connaître, en l'occurrence celui des menstruations (= "ce jour du mois").
On pourra donc poser la question à son interlocutrice : あの日ですか, et non pas その日ですか, à quoi elle répondra はい、あの日です.
Les démonstratifs se rapportent également à l'espace affectif : この pour la sphère affective du locuteur (sa famille, ses amis, etc.), その pour la sphère affective de l'interlocuteur, etc.

Même chose en littérature : si vous voyez dans un texte この話, il s'agit d'une histoire que l'on va vous raconter (この= ce qui va advenir), tandis que その話 se rapporte à une histoire qui a déjà été racontée (その= déjà advenu).
Pour faire simple, lorsqu'il s'agit de temporalité, この se rapporte au futur, その au passé et あの à un temps général (répétition) ou passé connu des deux interlocuteurs.

Un peu de pratique, avec ce qu'on a déjà vu :

Cette voiture, c'est celle de la sœur de mon pote Japonais Shigeru, tu sais, ce prof d'anglais de l'Université de Tôkyô.

Points de méthode :
a) le "tu sais" implique que les deux interlocuteurs savent de qui l'on parle, on le traduira par l'adjectif démonstratif approprié.
b) nous n'avons pas encore vu le pronom qui traduirait "celle", on se contentera de répéter 車, ce qui, en japonais, n'est pas gênant.
c) Shigeru est un pote, donc pas de suffixe -さん après son nom. En revanche, on en mettra un après sa sœur, ainsi qu'un お honorifique avant, afin qu'on ne croie pas qu'il s'agit de la sœur du locuteur.

Découpage des groupes :
- le thème "cette voiture" = この車.
- mon pote Japonais Shigeru = 日本人の友達の茂
- la sœur de mon pote Japonais Shigeru = 日本人の友達の茂のお姉さん
- la voiture de la sœur de mon pote Japonais Shigeru= 日本人の友達の茂のお姉さんの車
- prof d'anglais de l'Université de Tôkyô =東京大学の英語の教授 (le Shigeru en question est pote du locuteur, donc modestie)
- tu sais = あの (tu seras gentil de garder à l'esprit que "tu sais" ne se traduit pas forcément comme ça en japonais. Il s'agit plutôt d'un grossier artifice de ma part visant à te faire comprendre quel adjectif démonstratif utiliser)

Il ne reste qu'à assembler les morceaux :
この車あの東京大学の英語の教授の日本人の友達の茂のお姉さんの車です

Avec une question :
C'est laquelle, la voiture de ce charlatan de Tanaka ?

Points de méthode :
a) ici, c'est la deuxième partie de la phrase qui constitue le thème.
b) on répètera 車
c) Tanaka est précédé de sa réputation, on utilisera donc あの
d) Tanaka est une personne extérieure au groupe formé par les interlocuteurs, on ajoutera donc le suffixe -さん. Prière d'arrêter de traduire ce suffixe par Mr., Mme, ou Mlle systématiquement (ça ne veut pas dire qu'il faut arrêter de le faire, mais qu'il faut arrêter de le faire sans se poser de questions et penser à la pertinence du contexte)

Découpage des groupes :
- ce charlatan de Tanaka = あの藪医者の田中さん.
- la voiture de ce charlatan de Tanaka =
あの医者の田中さんの車

Résultat :
あの医者の田中さんの車どの車ですか。

2) Les pronoms démonstratifs.

Tandis que les adjectifs démonstratifs qualifient un nom (donc この+substantif), les pronoms démonstratifs remplacent un nom (donc これ+ rien du tout).
Les pronoms démonstratifs sont les suivants :

これ, それ, あれ, どれ
et s'emploient respectivement de la même façon que les adjectifs démonstratifs :

これは面白い話だよ! Tiens, tu vas voir, ça c'est une drôle d'histoire ! (これ= ceci, ce qui va advenir)
それは面白い話だよ!Eh ben, ça c'est une drôle d'histoire ! (それ= cela, ce qui est advenu)
Tu remarques que la seule chose qui change entre les deux phrases c'est le pronom. En français aussi le verbe est au présent dans les deux phrases, mais le pronom à lui seul permet de savoir si l'on annonce quelque chose ou si l'on se réfère à ce qui vient d'être dit.
あの選手はまあ、あれだよね、薬だよ。Ah, cet athlète-là, tiens, on sait bien ce qu'il en est : il se dope.
L'adjectif démonstratif あの implique que tout le monde sait de quel athlète on parle, tandis que le pronom démonstratif あれ implique que tout le monde est supposé savoir une vérité à propos de cet athlète : il se dope.

En résumé, les pronoms démonstratifs s'emploient comme les adjectifs démonstratifs, mais sans substantif après. Par exemple, dans notre question précédente, on peut remplacer
あの医者の田中さんの車どの車ですか。
par
あの医者の田中さんの車どれですか。

Dans la première phrase, nous pourrions également remplacer le 車 du thème par un pronom :
この車あの東京大学の英語の教授の日本人の友達の茂のお姉さんの車です
devient
これあの東京大学の英語の教授の日本人の友達の茂のお姉さんの車です

La prochaine fois, on verra la forme négative (et du coup interro-négative), et après les adjectifs. Si t'as déjà fait un peu de japonais, t'es en train de te demander pourquoi je commence pas par la particule が et les verbes います et あります, comme tout le monde.
Ma réponse est simple : au contraire du français qui fonctionne essentiellement avec des verbes (notamment ses auxiliaires "être" et "avoir"), le japonais fonctionne énormément avec des adjectifs. Il est donc beaucoup plus simple d'exprimer un million de choses avec des adjectifs qu'avec います et あります, et ça va me servir à te demander de faire des tas de phrases d'exercice qui vont te rendre super bon en japonais alors que tu viens à peine de commencer.

7 commentaires:

Arcueid a dit…

On peut également rajouter que この s'utilise pour décrire quelque chose proche sentimentalement du locuteur et pas forcement spatialement et そのpour décrire quelque chose qui ne nous est pas forcement familier (donc sentimentalement pas proche).

Je me trompe?

Ah oui, au fait ton (enfin tes...) Blog est génial continue comme ça.

Robert Patrick a dit…

Corrigé. Au rythme où j'écris, il peut effectivement arriver que j'oublie des petites choses.
L'avantage du net (par rapport à une méthode imprimée), c'est qu'une correction ou mise à jour est toujours possible.
Merci de ta participation.

jp.t a dit…

Je me demande si あの日 se prononce あのか ou あのにち ?

Robert Patrick a dit…

@jp.t : ni l'un ni l'autre, cela se prononce あのひ.

Helianthe a dit…

Et «薮医者», ça se prononce comment ? Sur le rikai, on me propose pas de lecture des trois kanji ensemble, et les significations ont aucun sens.

Robert Patrick a dit…

@Helianthe : j'ai changé le kanji, tu devrais le trouver sous Rikaichan maintenant (pas encore testé, je viens de réinstaller Firefox).
Sinon, plus de détails ici

Vincent Gautier a dit…

Je voulais dire comme ça, au fil de ma lecture, que j'adore. je ne sais pas si j'arriverai au bout s'il y a un bout, En fait, j’espère qui'il n'y a pas de de fin tellement c'est plus amusant comme ça ! Je veux te remercier du boulot que tu y as mis, de l'éclairage extraordinaire que nous y trouvons, et la très chouette personnalité qui se dégage derrière ces enseignements.
Bin merci quoi!!

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.